KOEPPEN Herman John

Né le 17 december 1896 FOWLER (Michigan, USA) fils de Frederick A. KOEPPEN (1868 - 1955) et de Marie C. (1868 - 1942), il a un frère et une soeur. Pas de mariage ni d'enfant connu. Il travaillait comme fermier.  

 

Born december 17, 1896 in FOWLER (Michigan, USA) son of  Frederick A. KOEPPEN (1868 - 1955) and Marie C. (1868 - 1942) he had one brother and one sister. No marriage and no child know. He was farmer.

 

Il s’engage le 5 juin 1917 comme le montre sa « Registration Card ». Sa dernière unité connue est le 64e régiment d'infanterie, compagnie I, de la 7e Division ("Hourglass Division") où il était private (en France c’est l’équivalent de soldat 2e classe) avec comme numéro d'identification 2 985 070.

 

He joins on june 5, 1917 as shown by his Registration Card. His last known unit is the 64th infantry, company I of the 7th Division ("Hourglass Division") where he was private. His serial number was  2 985 070.


Il fut envoyé avec sa division en France, en juillet 1918.

  

He was sent with his division to France in july 1918.

 

La 7e division n'a pas vu les combats, c'est seulement ses éléments d'infanterie et de reconnaissance Le 11 octobre 1918, elle est venu sous le feu à Saint-Mihiel, et a subi les attaques chimiques. Des éléments de la 7e ont reconnu Prény, à côté de la Moselle, capturé des positions et conduit les allemands hors de la région. En septembre 1918, la division vient à la 15e zone d’entrainement dont le point central est ANCY-LE-FRANC (Yonne, France), à ARGENTENAY (Yonne, France).

 

The 7th division did not see action at full divisional strength, though its infantry and reconnaissance elements did engage German forces. On 11 October 1918, it first came under shell fire and later, at Saint-Mihiel, came under chemical attack. Elements of the 7th probed up toward Prény near the Moselle River, capturing positions and driving German forces out of the region. 

In september 1918, the division came to the 15th training zone whose central point is ANCY-LE-FRANC (Yonne, France), in ARGENTENAY (Yonne, France).

 

Il est mort de la grippe le 12 septembre 1918. Il est enterré à SAINT JOHNS (Michigan, USA) au cimetière « Saint Peter Lutheran Cemetery »

 

He died of influenza the september 12, 1918. He is buried in SAINT JOHNS (Michigan, USA) and is buried at « Saint Peter Lutheran Cemetery » 

Tombe d'Herman - Herman's grave - FindaGrave.com
Tombe d'Herman - Herman's grave - FindaGrave.com

Transcription

 

Honorer la mémoire du soldat de Clinton

Services funèbre pour Herman Koeppen Jan, 7.

 

Le révérend E. Heinecke de l'église luthérienne de Riley ; Les membres de la Légion font des honneurs militaires.

 

Les funérailles ont eu lieu le vendredi 7 janvier à l'église évangélique luthérienne St. Paul de Riley, pour Herman Koeppen, décédé le 12 septembre 1918 en France. Le révérend E. Heinecke a officié et plusieurs membres du poste d'Edwin T. Stiles de la Légion américaine sous la direction du Commandant Harry Johnson ont effectué les honneurs militaires.

 

Herman Koeppen est né le 17 décembre 1895, canton de Dallas, dans le comté de Clinton, dans le Michigan, fils de M. Fred Koeppen et de sa femme, Maria née Witt. Peu après sa naissance, il fut baptisé dans l'église luthérienne. En 1905, il déménage avec ses parents à leur lieu de résidence actuel dans le canton de Riley. En 1910, il a été confirmé par le révérend E. Heinecke en tant que membre de l'église luthérienne et en 1917, à l'âge de 21 ans, il a été admis comme membre votant de la congrégation luthérienne de Saint-Pierre.

 

Le 27 juin 1917, il entra dans notre armée au camp Custer en tant que membre de la Compagnie I, 64e d'infanterie. Sa dernière lettre à ses parents,est écrite le 22 août 1918 à New York. Le 7 septembre, il est arrivé en France. Peu de temps après son débarquement sur le sol français, il a été malade de la grippe et bien qu'il ait été soigné avec soin et amour dans un hôpital, il ne pouvait pas se rétablir. Il a quitté cette vie le 12 septembre 1918.

 

Il est déploré par ses parents, un frère et une soeur. Il avait 22 ans, 8 mois, 25 jours. Son corps est arrivé à St. Johns le mercredi 5 janvier et a été enterré vendredi janvier. Le 7 à 10 heures, l'église et le cercueil étaient magnifiquement décorés de drapeaux et de fleurs. A cette occasion, le révérend E. Heinecke a prêché deux sermons, en allemand, l'autre en anglais. Le texte du sermon allemand était Philippiens 4, 4-7. Sujet: "Le Seigneur est proche, une lumière de joie et de consolation, d'affliction et de mort". En ce qui concerne les défunts, En ce qui concerne les survivants.

 

Le texte du sermon anglais était Ephésiens 6, 10-17, sujet; "La guerre spirituelle commandée à tous les chrétiens par Jésus-Christ, le capitaine de leur salut". Les ennemis contre qui nous nous battons. Le courage avec lequel nous nous battons. Les armes qui sont utilisées dans ce combat. La récompense et la couronne pour laquelle nous nous battons. A la tombe, les cérémonies funéraires se terminèrent par le beau rituel de l'église luthérienne et la triple salve et clairon de la légion américaine.

 

Les porteurs étaient le capitaine Harry Walsworth et les lieutenants Gerald Danley, Leon Hulse, Paul Smith, Freeman McClintock et Glen Osgood. Le peloton était composé des camarades Crosby, Patterson, Frayer, Sperry, Eisler et Leonard Bristol agissant comme clairon et C.S. Clark Jr, comme porteur de couleur. Le commandant Johnson était responsable des hommes de la Légion.

 

Bien que d'origine allemande, les paroissiens de l'église luthérienne de Riley sont aussi de fidèles américains que partout ailleurs. Leur patriotisme est illustré dans la vie de Herman Koeppen, le soldat, qui a fait le sacrifice suprême que son pays pourrait vivre.

_______________

 

Honor memory of clinton soldier

Hold burial services for Herman Koeppen Jan, 7.

 

Rev. E. Heinecke of Riley Lutheran church officiates ; Legion Members do military honors.

 

Burial services were held at the St. Paul's Evangelical Lutheran church in Riley township on Friday, Jan. 7, for Herman Koeppen, who died Sept. 12. 1918, in France. Rev. E. Heinecke officiated and several members of the Edwin T. Stiles post of the American Legion under the direction of Commander Harry Johnson carried out the military honors.

Herman Koeppen was born the 17th of December 1895. Dallas township, Clinton county, Michigan, as the son of Mr. Fred Koeppen and his wife, Maria nee Witt. Soon after his birth he was baptized in the Lutheran church. In 1905, he moved with his parents to their present place of residence in Riley township. In 1910, he was confirmed by Rev. E. Heinecke as a member of the Lutheran church and in 1917 at the age of 21 he was admitted as a voting member of St. Peter's Rev. Lutheran congregation. 

On June 27th, 1917, he entered our army at Camp Custer as a member of Company I, 64th infantry. His last letter to his parents he wrote on 22nd of August, 1918, from New York. On the 7th of September he arrived in France. Soon after his landing on France soil he was taken ill with influenza and although he was nursed carefully and lovingly at a hospital, he could not recover. He departed this life on the 12th of September 1918.

He is lamented by his parents, a brother and a sister. His age was 22 years, 8 months, 25 days. His body arrived at St. Johns Wednesday, January 5th and was buried Friday jan. 7th at 10 a.m. Church and coffin were decorated beautifully with flags and flowers. On this occasion, Rev. E. Heinecke preached two sermons, on in the German language, the other in the English language. The text of the German sermon was Philippians 4, 4-7. Subject : " The lord is at hand, a light of joy and consolation inf affliction and Death". In regard to the departed, In regard to the survivors.

The text of the English sermon was Ephesians 6, 10-17, subject ; "The spiritual warfare commanded to all Christians by Jesus Christ the captain of their salvation". The enemies against whom we fight. The courage with which we fight. The weapons which are used in this fight. The reward and crown for which we fight. At the grave the burial ceremonies came to an end with the beautiful ritual of the Lutheran church and triple salvo and taps by the american legion.

The pail bearers were captain harry Walsworth and Lieutenants Gerald Danley, Leon Hulse, Paul Smith, Freeman McClintock and Glen Osgood. The firing squad was composed of comrades Crosby, Patterson, Frayer, Sperry, Eisler and Leonard Bristol acted as bugler and C.S. Clark Jr, as color bearer. Commander Johnson was in charge of the Legion men.

Although of German descent, the parishioners of the Riley Lutheran church are as loyal Americans as can be found anywhere. Their patriotism is exemplified in the life of Herman Koeppen, the soldier, who made the supreme sacrifice that his country might live.


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Attention, le système de recherche n'est pas forcement à jour dans les articles en ligne. Be careful, the research engine is not automatically update with online articles

Site réalisé par Lucie AUBERT avec la collaboration de Magali VILLETARD ainsi qu'avec les recherches faites par les membres du site aefcollections.forumactif.org

 

Website created by Lucie AUBERT with the collaboration of Magali VILLETARD with also the researches made by the members of the website aefcollections.forumactif.org